top of page
  • Photo du rédacteurGéraldine

Devenir correcteur relecteur

Le métier de correcteur relecteur est une profession essentielle pour garantir la qualité de l'écriture et l'exactitude des informations dans divers domaines. Pourtant, il n'est pas très connu, ni dans son quotidien ni dans son parcours ! Si vous êtes passionné par la langue et que vous souhaitez vous lancer dans cette carrière, il est important de comprendre ce qu'impliquent la correction et la relecture, de savoir quelles formations suivre, quelles qualités sont nécessaires et comment se lancer dans ce métier.

Personne écrivant sur un cahier

Que sont la correction et la relecture ?


La correction et la relecture consistent en un processus minutieux qui vise à détecter et à corriger les erreurs de langue dans un texte. Cela inclut la vérification de l'orthographe, de la grammaire, de la ponctuation, de la syntaxe, de la typographie et de la cohérence globale. Il s'agit d'une tâche cruciale pour assurer la clarté et la cohérence des écrits, que ce soit dans des publications imprimées ou en ligne. Les correcteurs relecteurs travaillent pour différents secteurs d’activité tels que l'édition de livres, la presse, la publicité, les agences de communication, les entreprises, et même pour les particuliers. Ils doivent également s'assurer de la clarté du message et de la fluidité de la lecture. Ils doivent être attentifs aux détails et avoir une excellente connaissance des règles qui régissent la langue française.


Quelle formation suivre pour devenir correcteur ?


Plusieurs formations peuvent vous aider à acquérir les compétences nécessaires pour devenir correcteur relecteur. Les formations en linguistique, en littérature, en communication, en édition ou en journalisme offrent une base solide pour comprendre les aspects techniques de la correction relecture. Certains cursus proposent des modules axés sur la grammaire, l'orthographe, la syntaxe, la typographie ou la rédaction. Il est également recommandé de suivre des formations complémentaires sur les outils utilisés aujourd'hui, qu’il s’agisse des correcteurs automatiques comme ProLexis ou Antidote, ou encore des logiciels qui permettent de suivre les corrections effectuées. Il existe également des formations spécifiques au métier de correcteur[se1] . Le certificat Voltaire est également un incontournable dans le milieu. S’il existe une multitude de voies pour apprendre ce métier, le plus important est d’être rigoureux dans l'apprentissage et d’avoir la passion pour la langue française (car de la passion, il en faut pour passer des heures dans les dictionnaires !).


Quelles qualités faut-il posséder pour devenir correcteur relecteur ?


Pour exceller en tant que correcteur relecteur, certaines qualités sont primordiales. Tout d'abord, et sans surprise, une excellente maîtrise de la langue française est fondamentale : la connaissance approfondie de la grammaire, de l'orthographe et de la syntaxe est indispensable pour repérer les erreurs et améliorer la qualité des textes. Outre de solides compétences linguistiques, le correcteur devra posséder le sens de la rigueur et de la minutie. Se concentrer pendant de longues périodes, respecter les délais et travailler de manière autonome, voilà les qualités incontournables qu’il faut posséder pour ce métier. Un œil de lynx est un plus ! Enfin, la culture générale et une bonne dose de curiosité sont des atouts précieux pour comprendre différents sujets, s'adapter aux différents types de textes et découvrir toujours plus de règles et d'exceptions de la langue française.


Comment se lancer dans le métier de correcteur relecteur ?


Lorsque vous aurez acquis les compétences nécessaires, vous pourrez vous lancer dans le métier de correcteur relecteur. En général, on travaille d’abord en free-lance ou en collaboration avec des agences de correction. Cela permet de gagner en expérience et d'acquérir des références professionnelles.


Il est souvent recommandé de se constituer un réseau professionnel en participant à des événements, des conférences ou des groupes de discussion dans le domaine de l'édition et de la correction. En effet, quand il s'agit de trouver des clients, rien ne vaut le bouche-à-oreille, surtout dans ce domaine. Les plateformes en ligne dédiées aux free-lances peuvent également être une excellente opportunité pour trouver des clients et des projets, à condition d'avoir déjà quelques références pour rassurer vos prospects.


Enfin, investir dans des outils de correction et de révision performants est essentiel pour améliorer votre productivité et garantir un travail de qualité. Les logiciels de correction orthographique et les dictionnaires en ligne sont des ressources précieuses pour faciliter votre travail, même s’ils ne vous remplaceront jamais. Ne vous reposez donc pas entièrement sur eux. C'est pour votre minutie, votre respect de la langue et du ton de l'auteur ainsi que pour votre créativité que vos clients reviendront vers vous, ou vous recommanderont.


Quelles perspectives d'avenir pour les correcteurs relecteurs ?


Contrairement à ce que l'on pourrait croire à l'ère des intelligences artificielles, les perspectives d'avenir pour les correcteurs relecteurs sont plutôt encourageantes, notamment dans un contexte où la communication écrite occupe une place prépondérante dans de nombreux domaines. Avec l'expansion des médias numériques, des blogs, des sites web, des réseaux sociaux et des publications en ligne, il y a encore du travail pour les correcteurs ! De plus, le développement des plateformes d'auto-édition et la nécessité d'avoir des contenus de qualité favorisent également la demande pour des correcteurs professionnels. En tant que correcteur relecteur, vous pouvez également vous spécialiser dans un domaine particulier tel que la correction éditoriale, académique, technique, publicitaire, etc.


Certains correcteurs relecteurs évolueront vers des postes de chef de projet éditorial, de rédacteur en chef ou de consultant en communication. Ces rôles permettent d'apporter une contribution stratégique à la gestion de projets éditoriaux.


Avec du sérieux, de la flexibilité et de la volonté, il est donc possible d'avoir une carrière riche en tant que correcteur relecteur. Avec une spécialisation et une adaptation aux nouvelles technologies et aux tendances de communication, vous pourrez trouver de nombreuses opportunités professionnelles et contribuer activement à la qualité de l'écriture dans différents domaines.


Conclusion


Devenir correcteur relecteur nécessite de l'engagement, de la passion et de solides compétences linguistiques. Cela demande aussi beaucoup de persévérance, car il n'est pas toujours évident de faire entendre sa voix et de mettre en avant l'intérêt que présentent les services d'un correcteur relecteur. Mais si vous aimez ciseler les phrases et dégager le meilleur d'un texte, lancez-vous ! Et n'hésitez pas à vous spécialiser dans un ou plusieurs domaines, sans vous fermer de portes pour autant, cela vous aidera à accroître votre crédibilité.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page